mercredi 23 mai 2012

LE BLEDARD ET LES WHITES !


Comme beaucoup d’Afro-Français, je possède une double culture bien que ma culture Africaine soit dominante. Lorsque je débarque en France, c’est avec une image magnifiée d’un Occident où je ne pourrais plus tranquillement pisser au bord de la route, dans lequel je n’aurais plus à feindre la maladie pour me voir offrir un yaourt, et où les « Kellogg » ne seraient plus une affaire de bourgeois camerounais. Je m’imagine entrer dans la cuisine en conversant et me servir une tranche de gâteau avec un verre de lait comme dans certaines séries américaines, ou encore plonger dans une piscine au bleu azur et en ressortir les cheveux plaqués en arrière comme un caucasien. (Avec du défrisant ça fonctionne, en revanche, on dirait des poils de chien). Mais ce dont je rêve plus que tout, c’est de serrer de jolies blanches, plutôt blondes nordiques, et de leur dévorer la bouche façon Melrose Place. Ça, j’en ai toujours rêvé, nourrissant des fantasmes aussi répréhensibles que ceux que j’attribue facilement aux « négrophiles », mais à l’égard des femmes blanches dans mon cas. Ceci notamment parce que, de là où je viens, la culture est certes Africaine mais, l’imaginaire lui n’en demeure pas moins Occidental en milieu urbain.



Hormis Power Rangers, Dragon Ball Z et compagnie, j’ai grandi avec ces cassoc’ dans « Bonjour Les Bébés », les nanga Boko qu’étaient « Les Jumeaux Du Bout Du Monde », cette pauvre larguée de « Géorgie » ou encore l’espèce de droguée dans « Alice Aux Pays Des Merveilles ». Les seuls Africains qui ont bercé mon enfance étaient eux aussi issus de productions Françaises. Ils ne s’appelaient pas Wilfried, Franck, Eric comme moi et mes compères mais Samba, Kirikou – eux, étaient beaucoup trop villageois et à mille lieux de mon mode de vie de citadin – et Kimboo, en qui je pouvais déjà un peu plus m’identifier. Parmi eux tous, une seule Africaine : Kita, petite sœur de Kimboo ; une tête grosse comme la mallette des opposants, des tresses confectionnées avec des cheveux difficilement cotisés probablement à cause d'une alopécie, et une fâcheuse tendance à taper sur les nerfs avec ses questions. A côté, mes sœurs coiffaient, habillaient et chérissaient leurs poupées – souvent blondes aux yeux de couleurs – tandis que moi je restais déconcerté par les nibars de la Barbie. A l’écran, la jeunesse était de Beverly Hill ou Santa Barbara et avait des problèmes à la « Hélène et les Garçons » alors qu’à la maison les mots petit(e) ami(e), sexe ou capote pouvaient vous apporter de sacrés gros problèmes. Et de ce que je me rappelle, les seules femmes qui gesticulaient à la télé de manière osée et à susciter le désir étaient soit des chanteuses camerounaises ayant presque l’âge de ma mater, soit des bombes tout droit sorties de clips Africains-Américains. Ainsi, la réalité était peut-être Africaine, mais le fantasme restait Occidental. Je n’ai jamais fantasmé sur mes homologues Africaines plus que ça ; c’était plus à défaut de. D’ailleurs, dans ma première revue cochonne – celle de mon grand cousin qui a failli m’assommé avec une pelle pour l’avoir feuilletée – c’était essentiellement des caucasiennes, blondes, brunes et j’en passe, qui se faisaient tringler. Ce n’est que bien plus tard que je vais découvrir la rubrique « ebony » sur les sites pornos.

Lorsque j’débarque en Mbeng, c’est à l’aube de l’adolescence ! Les poils ont poussé, la voix s’apprête à muer et l’envie de « consommer local » s’est transformée à une « obsession épidermique » : ne sortir qu’avec des Babtous! La go noire que je me suis toujours vu épouser sur le modèle de mes parents devient vite une fille de second choix : elle apparaît subitement comme « ma sœur » à côté des autres femmes. Le fait en plus que certaines me trouvent un peu trop « blédard » ne va faire que mon conforter dans mes goûts. Qui plus est, j’ai grandi en attendant parler des « gratteuses », filles vénales qui classent les hommes en « sponsors » (celui qui finance), « rythmeur » (celui avec qui on se balade) ou en « frappeur » (celui qui pougnou pougnou bien). Ayant eu beaucoup des sponsors (et fiers de l'être) dans mon entourage, j'ai eu tendance à vite généraliser. Et nous les gars savons souvent identifier chez les filles ce que nous considérons comme des faiblesses pour en faire usage, soit pour flatter, soit pour blesser. Si vous êtes une fleur bleue on vous balancera des vers ou a contrario des paroles crues ; si vous êtes une fille noire mal dans sa peau, à défaut de vous mettre sur un piédestal par rapport aux autres femmes, on vous comparera à celles-ci en ne manquant pas d’étaler tous les stéréotypes qui vous font sortir de vos gongs (comme le matérialisme). 
Ma première go babtou sera comme un accomplissement : je n’ai peut-être eu pas la voiture télécommandée du catalogue de jouets qui filtrait dans les containers mais, j’aurais au moins mis la main sur la go de mes rêves. Je deviens alors de ceux chez qui on croit souvent déceler de l’arrogance au bras de leur nga tant ils se sentent dans leur environnement, tel un poisson dans l’eau. Je n'ai qu'une seule contrainte qui n’est pas des moindres : être plus expressif! Des mots doux par ci, des « je t’aime » par-là, il faut incessamment répondre à la question « tu fais quoi ? » ou faire l'effort tenir la main dans la rue. C’est barbant; souvent tu as envie de dire « c’est ça qu’on mange? » mais l’idée qu’elle puisse presque vivre d’Amour et d’eau fraîche n'est pas plus mal. Avec un peu de vice, j'aurais même pu me faire offrir – par Amour – des Beatz By Dr Dre puis m'en vanter auprès des potes comme certains. Je ne saurais dire quand est-ce que j’ai commencé mon introspection, ni si le déclic est intellectuel ou anecdotique. Toujours est-il qu’aujourd’hui, ce serait mentir et tomber dans la situation inverse que de dire que je ne sors qu’avec des filles noires. Disons simplement que mes goûts et couleurs sont moins conditionnés.

Est-ce que je suis un colonisé ? Certainement pas. Est-ce que mes parents l’étaient ? Non plus. En revanche, mon environnement, en proie au paradigme Occidental – comme résultat de la colonisation – a contribué à façonner mes désirs et fantasmes. Mon récit n’est pas pour étayer les thèses et commentaires des « psychologues des Internets ». J’ai moi-même ici souvent contribué aux raisonnements bancals et anachroniques pour expliquer certains phénomènes et je le reconnais avec du recul. Pourtant, force est de constater que c’est devenu la course aux égos et que l’on a souvent à faire à un langage de sourds. Les procès d’intentions pleuvent, des « fous » veulent en soigner « d’autres », mais personne ne veut balayer devant sa cours avant d’aller balayer celles des autres.

66 commentaires:

  1. Après avoir passé la soirée à lire quelques uns de tes articles, je me retrouve un peu perdue face à tant de paradoxes ... Presque sidérée ...
    Tu disais dans un de tes articles, apprécier naturellement plus les filles noires que les blanches ...

    Cela veut dire que l'Occident, meme quand on ne sent pas soi meme colonisé, à une répercussion telle qu'au final, il est LEGITIME (à vous entendre vous les hommes)que tous les noirs africains ou antillais devraient etre avec des filles blanches, préferer les blanches au détriment des femmes noires ? (Toujours considérées comme la meuf de second plan)

    Permets moi mais l'argument de base qui revient toujours est celui que tu as émis : Je ne suis pas colonisé, mais j'ai été conditionné ce n'est pas de ma faute.

    Je parle beaucoup, et je m'en excuse mais c'est dommage, cet article me déçoit un peu.

    RépondreSupprimer
  2. C'est normal que tu te sentes perdue puisque je parle ici de fantasmes. Le fantasme, qu'on en ait conscience ou non, est souvent lié à la sexualité. Ici à l'occurrence, je n'en avais pas conscience à l'époque. Le fantasme est intimement lié aux désirs qui sont tributaires de valorisations culturelles. Et c'est cette valorisation que je souligne - entre autres - dans mon texte à l'égard de l'Occident. Le fait que je fantasme sur les femmes blanches n'implique pas nécessairement que je les préfère aux femmes noires. Si c'était aussi simple que cela, la majorité des hommes chercheraient probablement à épouser des actrices porno (par exemple). Après, et encore heureux, entrent d'autres variables caractéristiques à chacun (?). D'où le fait que je sois parti de mon cas personnel, pour ne plus extrapoler sur le cas de tous les hommes Afros.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me considère pas comme étant quelqu'un de simplet ou en tout cas j'espère ne pas l'etre complètement, mais j'avoue avoir ici tiré une conclusion attive et je me suis empressée de commenter; Seulement, je suis une fille, noire de surcroit et je pense que nous sommes beaucoup à réagir de façon un peu virulente sur le sujet.
      Je me rends compte finalement que ce débat est sans fin, mais après relecture de ton article,et de quelques commentaires, je me dis que j'ai surement mal saisi le sens de ta démarche.

      Il est vrai qu'etre trop passionné, altère probablement une opinion et on a tendance à garder uniquement ce qui nous arrange. Sur ce, merci de prendre quand meme le temps de répondre et d'échanger meme avec les plus "simplets" ..

      Supprimer
  3. L'article me décoit également mais dans le fond je suis pas surprise car j'ai toujours senti en filigrame dans ses articles qu'il avait clairement le beguin pour les femmes blanches.

    RépondreSupprimer
  4. paradoxalement, ça ne me surprend pas moi. Mais je suis extrêmement déçu d'avoir un lectorat aussi simplet bien que je ne vous en veuille pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas simplette mais pour être franche avant que tu mettes ton article j'avais instinctivement senti que tu étais un de ces gars qui kiffent les blanches. Tu l'as avoué très honnêtement dans ton article que même en afrique tu ne fantasmais pas plus que ça sur tes homologues féminines donc j'imagine qu'en venant en europe tu as pu pleinement réaliser tes fantasmes.
      Je ne pense pas qu'il s'agisse de conditionnement mais plus d'attirance personelle car j'ai connu des gars qui ont grandi en afrique dans le même environnement que le tien qui même arrivé en europe ne sont jamais sorti avec des blanches car c'était pas leur truc.

      Supprimer
    2. J'ai dit simplet parce que tu as tiré des conclusions hâtives, un peu comme les "psychologues des Internet". Et que tu associes fantasmes et attirance personnelle me conforte ( les hommes seraient donc attirés par les actrices pornos au point de vouloir les épouser?)
      Mon article est franc. Il n'essaye pas de légitimer le fait que les hommes noirs sortent avec des filles blanches, c'est d'ailleurs pour cela que je pars de mon cas personnel (bien que je pense que beaucoup de blédards ont vécu ce que j'ai vécu). Le fait que tu aies connu des blédards qui dérogeaient à mon récit prouve simplement qu'on ne peut extrapoler et généraliser: dans quel environnement ont-ils grandi? De quelle classes sociales sont-ils issus? D'autres encore ne le font pas parce qu'ils appréhendent, parce qu'ils se sont pris des rateaux. Il y a des tas d'expériences qui entrent en jeu.

      J'ai pris du recul et j'entendais qu'on en fasse de même avant de commenter. D'où la phrase:" Mon récit n’est pas pour étayer les thèses et commentaires des « psychologues des Internets »".
      L'attraction naturelle dont je parle dans d'autres articles à propos des filles noires est innocente bien qu'elle n'est assumée que plus tard. Le désir lui peut tendre vers la perversité et n'émane pas de la nature. Il fait intervenir entre autres l'imaginaire.
      Alors, navré mais si mon article ne fait qu'étayer ton jugement à mon égard, te confortant sur le fait que je kiffe les blanches, jaunes, oranges, alors c'est un raisonnement simpliste. Au demeurant, j'aurais préféré que tu argumentes davantage avant de prononcer ton verdict.

      Supprimer
    3. Admettons peut être que je me suis laissé aller dans un jugement à la va vite et que j'ai peut être extrapolé le sujet de ton article. En essayant de mettre à ta place peut être ton cas peut expliquer pourquoi beaucoup d'hommes noirs en europe ont une attirance plus marquée pour les femmes caucasiennes du fait qu'elles sont plus valorisées sexuellement dans les sociétés occidentales, ce qui est logique vu que c'est la leur.
      Concernant les bledards dont je te parlais ce n'est par manque d'occasion qu'ils ne sont pas allés vers les blanches car ils m'ont avoué qu'ils en avaient eu l'opportunité mais c'est tout simplement parce que ces femmes n'étaient pas à leur gout.

      Supprimer
    4. Ce que je comprends tout à fait. Tout comme moi je connais des blédards qui les trouvent à leurs goûts...Difficile donc de fonder son jugement sur les propos des uns.
      Et justement, cette valorisation des caucasiennes que tu reconnais toi même ne survient pas qu'en Occident, mais également en Afrique pour pallier (par exemple) au fait que la sexualité y soit taboue. D'où ce fantasme qui serait inconscient et provoquerait un désir latent. Après, il se manifeste différemment selon les individus.
      Une fois de plus, mon article peut soulever réflexion mais n'a pas pour but d'expliquer le comportement de tous les hommes noirs. Car si l'on se limite à mon propos, fantasmer sur une femme ne suffit pas pour faire perdurer les relations...Il n'y pas que le sexe qui dicte nos "goûts".

      Supprimer
  5. Je trouve cet article très honnête. On comprend mieux ce qui se passe dans la tête des gars....

    RépondreSupprimer
  6. Ah ouais, à partir du moment où ce que tu écris ne plait pas à ton lectorat, ça veut dire que celui-ci est simplet? :s

    RépondreSupprimer
  7. Je ne comprends pas pourquoi certains commentaires du type:
    "j'ai toujours senti en filigrame dans ses articles qu'il avait clairement le beguin pour les femmes blanches." WTF???

    Bon de ce que j'ai compris de l'article:
    quand il était petit et adolescent, les seuls femmes qui ont été valorisées (sexuellement) étaient les femmes blanches. Ce qui le faisait fantasmer. Et ce fantasme a duré jusqu'aux jours où il a pris conscience que ses choix "amoureux", ou en tout cas ses choix de partenaires étaient conditionnés par autre chose que l'amour: LE FANTASME. (je sais je l'ai répétée 3 fois mais c'est quand même l'idée principale).

    Et du coup aujourd'hui il se sent plus libre de sortir avec telle ou telle personne sans se focaliser ou fantasmer sur la couleur de peau (qui ne conditionne pas la personnalité d'un homme/femme et encore heureux ^^).

    En tout cas c'est une belle introspection que tu nous livres là!!!
    Parce que peu de personnes ne s'assoient pour réfléchir sur leur vie et le pourquoi-du-comment de leur relation avec autrui.

    Du coup comme ton article ne peut s'appliquer qu'à toi car elle est relative qu'à TA vie personnelle, je ne peux pas réellement émettre de jugement à ton égard, et encore moins généraliser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Didja pour ton commentaire qui me rassure. Justement, j'ai pris mon cas personnel pour qu'il ne soit pas directement sujet à des généralisations.

      Supprimer
  8. Hé bah voilà, t'as vu c'est pas si compliqué d'avouer que tu n'aimes pas les filles de ta race lol. T'inquiètes y'en a plein d'autre comme toi, tu n'es pas seul mdr. La seule petite différence à la limite c'est que toi t'essaie de la faire à l'envers en philosophant sur le sujet. Bcp d'autres le disent cash et sans détour. T'en aura mis du temps dis donc, je me demandais quand est-ce que tu allais nous l'écrire noir sur blanc !!! Ben c'est fait, t'as enfin fait ta confession :

    "Je n’ai jamais fantasmé sur mes homologues Africaines plus que ça ; c’était plus à défaut de"

    Pourquoi ne pas aussi avouer que le "à défaut de" est toujours d'actualité ? Tant que tu y est autant faire la confession jusqu'au bout lol. Pourquoi blablater genre on ne saisis pas ta pensée, on a pas lu entre les lignes, on est simplet, on te déçois pck on tire des ccls hâtives ou j'sais pas quoi ? Tu l'écris toi-même darling. Le comique du truc c'est que dans un autre article tu écris effectivement que tu préfères les noires aux blanches...wtf...

    Et comme "anonyme" je savais déjà tes préférences féminines en lisant tes articles. Ca me faisait rire que dans tes articles t'essais par tous les moyens et par toutes les contorsions stylistiques possibles de dire que nooooon t'es pas spécialement attirée par les blanches mais que voilà quoi c'est la grande méchante société occidentale qui machin, bidule, truc... Bref que le noir est obligé d'être irrésistiblement attiré... Comme l'article sur les soirée étudiantes lol. Bref mine de rien t'en sors quand même des belles sur les filles noires dans ton blog, je suppose que c'est ce qu'on appelle l'introspection, l'esprit critique, marrant que chez nous ça rime souvent avec auto-flagellation mais brefons...
    Et je suis ton blog depuis un bout de temps donc y'a pas l'excuse de lire en diagonale.

    Enfin tu vas sûrement me demander qui je suis pour prétendre connaître tes préférences féminines...et c'est vrai j'suis personne...je suis juste tes articles depuis x temps et comme un blog est censé être le reflet du propriétaire, j'ai effectivement tiré des ccls (hâtives me dira tu, je sais lol)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, c'est fait. La suite c'est quoi?

      C'est bizarre, je pensais justement à toi (entre autres) quand je parlais des fous qui veulent en soigner d'autres. Depuis le temps que tu te ballades d'articles en article sur les femmes noires/ couples mixtes pour crier ta haine de l'Homme Noir, j'pense qu'on a tous compris où était ton problème. Désolé, mais je ne peux pas faire avec les complexes des autres. Mis à part ça, ton argumentaire est trop dicté par la passion et tu n'as pas de sens critique. Un peu de recul et une bonne introspection ne te feront pas de mal à toi aussi Melween.

      Supprimer
  9. Je ne comprends pas cet acharnement que certaines ont à vouloir te faire dire "je préfère les blanches".

    Mesdames (car je crois qu'il ne s'agit que de femmes), supposons un instant (à tort à mon avis) qu'il soit vrai que l'auteur préfère des Blanches. Quel est le problème derrière ? Honnêtement ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. détrompe toi les mecs aussi s enervent contre les filles qui préfèrent les Blancs. C est TRES courant aussi. Au lieu de nous faire (toutes)passer pour des cinglées

      Supprimer
    2. Je ne doute pas que des hommes le fassent aussi. Mais cela ne change rien à la question elle-même : Quel est le problème derrière ? En quoi cela gène t-'il ?

      Supprimer
    3. je sais pas ; on s en fout j ai envie de dire. La plupart des gens veulent juste te faire chier pour pas grand chose. L important c est de se sentir en accord avec soi meme. (la vie est assez compliquée comme ca pour qu on s embarasse de conneries pareilles)

      Supprimer
  10. Chapeau bas pour avoir écrit un article très périlleux intellectuellement parlant mais qui témoigne d'une capacité à être objectif par rapport à soi-même qui me plait beaucoup.

    Il était certain que sur ce genre d'articles, tu risques la crucifixion par ceux qui condamnent les noirs qui préfèrent les filles d'autres races (ce mot m’exècre mais les mots me manquent) car voyant quelque chose de ressemblant à ceux qu'ils abhorrent, ils manqueront les nuances qui font toute la différence.

    De ce que j'ai compris, tu parles de fantasme donc quelque chose qui se nourrit sur l'imaginaire, une chose qui s'atténue quand on se confronte beaucoup plus au monde. Tu sembles dire que les seules femmes valorisées sexuellement dans les médias donc qui suscitaient le désir sexuel (par extension le fantasme sexuel) étaient des femmes blanches. Ce fait a très longtemps été une vérité surtout de la fin des années 1980 jusqu'à il y a 5-6 ans.

    Ayant toujours vécu en France , je constate que la femme africaine dans les médias est très peu valorisée sexuellement, très peu utilisée comme instrument de désir (sans doute parce qu'elle y est peu présente) et c'était encore moins le cas, il y a 15-20 ans. Est-ce un mal? Rien n'est moins sûr, toujours est-il que quand une femme noire est représentée sexy dans les médias en France, elle est à 99% afro-américaine pas africaine. Il est difficile de se forger un imaginaire d'une femme africaine sexy quand la source répond aux abonnés absents. Par conséquent, quand on est enfant, on pense naïvement qu'une femme (d'origine) africaine sexy n'existe pas, après on grandit et se rend compte de notre ancienne naïveté.

    De plus, comme tu es né au Cameroun et y as vécu pendant les deux tiers de ta vie, l'image fantasmée de l'Occident, l'exotisme que représente la femme blanche a poussé dans ce sens là aussi.

    RépondreSupprimer
  11. Personne ne sait acharner sur blingcool, chacun exprime seulement son point de vue. Il n'y aucun mal à dire "je préfere les blanches", il me semble que vous l'avez vous même écrit sur son blog et vous avez joué franc jeu. C'est juste que les tournures de phrase du propriétaire du blog nous ont laissé perplexe et que l'on a l'impression qu'il n'est pas toujours honnête avec lui-même.
    J'ai juste voulu communiquer avec l'auteur du blog pour lui exprimer mon ressenti à la lecture de ses articles et éclaircir certains points.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excuse-moi hein, mais dire que je ne suis pas honnête avec moi-même parce que je n'ai pas dit ce que vous auriez aimé m'entendre dire c'est quand même prétentieux. Mais sinon, je respecte ton point de vue.

      Supprimer
  12. "Depuis le temps que tu te ballades d'articles en article sur les femmes noires/ couples mixtes pour crier ta haine de l'Homme Noir, j'pense qu'on a tous compris où était ton problème. Désolé, mais je ne peux pas faire avec les complexes des autres."

    ---> Au p'tain tu m'a fais mourir de rire Blingcool là !!!
    Ma HAINE de l'homme noir ????! J'suis la 1ère à vomir le désormais célèbre dicton "le métissage c'est l'avenir", et tu affirmes que je hais l'homme noir ?? Attends ce n'est pas pck c'est ton cas, qu'il faut généraliser hein coco. J'suis ptêt sorti avec 2 blanc dans ma vie et tu me sors que je hais l'homme noir.
    Non mais soyons sérieux un instant je t'en prie.

    Mon complexe ?? Quel est-il ? Là encore j'attends impatiemment que tu fasses une analyse de ma personne. A quel niveau suis-je compléxée Blingcool ? Pardon mais je crois qu'entre toi et moi, le compléxé.... Je ne fais pas d'artices pour justifier mes préférences amoureuses moi, ou mes fantasmes puisque tu aimes jouer sur les mots. Je ne fais pas non plus d'articles qui disent tout et son contraire. Je ne crie pas non plus à l'incompréhension quand on analyse mes dires.
    Mais je dois halluciner je suppose.

    Halala tu m'as tuée j'te jure, haine de l'homme noir, compléxée...t'en as d'autres ?

    Ensuite tu dis que je manque d'esprit critique. Là encore t'as tout faux, si tu lis certains de mes posts (puisqu'apparemment tu suis mes e-péripéties de compléxée) tu verras que..bref que c'est faux quoi.

    Sinon contente que tu penses à moi quand tu écris tes articles, merdi d'être une référence, quelle qu'elle soit lol.




    "The Albatross"

    "car voyant quelque chose de ressemblant à ceux qu'ils abhorrent,"

    ----> Je n'abhorre pas les filles blanches, ni les couples noir/blanche. Ce sont les raisons, qui ne sont pas toujours et uniquement le pur amour, que j'abhorre, si on peut employer ce terme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai employé le terme "abhorrer" en voulant dire que les gens de personnes dont je parlais conspuaient souvent les noirs qui sont dans des relations "noir/autre que noire" et ce encore plus quand l'"autre que noire" est blanche.

      Je voulais mettre en lumière l'existence de "chasseurs" (souvent des chasseuses) de "noirs complexés" pistolet à la main prêts à tirer sur tout ce qui ressemblerait à un "noir complexé" et dans cette chasse, la question de la peau du ou de la conjoint(e) comme les cheveux pour les femmes voient leur importance s'hypertrophier plus que de raison.

      Ce phénomène est d'autant plus surprenant qu'il est inutile car la plupart des noirs de France se marient avec des femmes noires.

      PS: Je pense qu'il est plus aisé de saisir toutes les nuances de cet article pour les hommes car il traite de la construction d'un imaginaire masculin de la sexualité.

      Supprimer
  13. Ce qui est assez drôle c'est que les noirs sont les premiers à nous vomir dessus, et en public en plus attention, en chanson, dans des sketchs comique,... là ça s'appelle de "lesprit crtique" hein mon cher Blingcool :) Qu'on viennent me dire que c'est faux !
    Mais quand c'est les noires qui l'ouvre sur eux, là ça devient de l'aigreur, de la frustration, de la jalousie, de l'abhoration même selon The Albatross.
    C'est fou quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faudrait peut-être changer de couplet de temps en temps ou au moins l'étayer...Pas besoin d'évoquer tes conquêtes pour prouver quoi que ce soit.Ta tendance à vouloir entendre dire des gens qu'ils haïssent leur "race" (pour te citer) témoigne d'elle-même. Alors, je ne pense en aucun cas être celui qui fait de la projection de nous deux.
      Et non, c'est surtout quand c'est toi qu'on y voit de l'aigreur, de la frustration. Ne prend pas en otage les femmes noires pour t'ériger en militante pour "leur cause". Oui, tu as un complexe car tu n'en as peut-être pas conscience mais tes propos ne brassent que du péjoratif.

      "Je ne fais pas d'artices pour justifier mes préférences amoureuse" <- Et c'est bien là le problème, moi au moins j'y réfléchis, je ne fais pas que dénigrer.

      Quant à l'incompréhension sur mes articles, je ne le dirais jamais assez: ta passion fausse ton raisonnement. Difficile de percevoir les nuances et les subtilités dans ces conditions(préférences amoureuses et fantasmes veulent dire la même choses? Un peu de rigueur voyons).

      Supprimer
    2. mais alors je ne comprends pas pourquoi un article aussi virulent envers les negrophiles. les fantasmes vis a vis des femmes blanches seraient ils plus normaux qu envers la femme noire.ou celle ci ne devrait susciter aucun desir tout simplement parce que les medias ne la montrent pas a tout bout de champ.
      une femme n a pas besoin d etre placardee partout pour attirer le regard des hommes. c est le contraire qui serait plutot inquietant.
      cette ambiguite chez certains hommes noirs m a toujours deconcerte. les hommes noirs ont le droit d aller voir ailleurs mais en ce qui concerne les femmes ce ne serait pas normal alors on trouve toutes sortes d articles meprisants sur elles et ceux qui ont le malheur de s interesser a elles.
      vivez votre vie et laissez les femmes noires et leurs admirateurs vivre la leur.

      Supprimer
  14. j ai un pote asiatique (né en France, ayant toujours vécu en France) qui ne jure que par les blondes aux yeux bleus... Et un peu les brunes aux yeux bleus. Mais il n a jamais eu a se justifier pour ca. Quelle différence?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le concept de l'introspection c'est que justement, elle est personnelle. La comparaison est donc fortuite. Et puis justifier de quoi?? Devant qui??

      Supprimer
    2. tu m as mal comprise^^ ce n était pas par rapport a ca. Je disais que personne ne lui en faisait le reproche. Un asiatique qui aime les blanches c est la meme chose qu un noir qui aime les blanches. Mais pour l un on lui foutra une paix royale alors que pour l autre on lui demandera des explications. je ne trouve pas ca logique.

      Supprimer
    3. Tout simplement parce que ça n'a absolument rien à voir.
      bien que les asiats aient été colonisé. Les rapports qu'il ont eu envers les européens sont complètement différents.
      On a pas dénigrés et rabaissé la femmes asiatique pendant des siècles. La femme éfricaines si.

      Les rapports blanc/noirs ont été pdt des siècles des rapports de domination. La conséquence est que notre peuple est fortement névrosé.

      Les préférences des noirs envers les blancs ( et inversement ) ne sont jamais le fruit de simple préférence tout simplement parce qu'elles ont été influencé par une très très lourde histoire.

      apprends à comparer ce qui est comparable, tu y gagneras en réflexion.

      Supprimer
    4. "apprends a comparer ce qui est comparable". Justement. Comment tu peux affirmer que TOUS les Noirs qui préfèrent les blanches ont des préférences qui sont le fruit d un passé douloureux? Pourquoi lorsqu il préfère les blanches c est l esclavage? Qu est ce que tu peux en savoir ! Et mon pote asiate n en n a cure de la colonisation. Il est francais (avec des origines certes)mais c est un occidental et ces filles la, les trouve juste hyper craquantes. S il avait été noir on lui aurait fait un procès.

      Supprimer
    5. tu ne comprends rien à rien et malheureusement pour toi je ne suis pas magnanime :)

      Supprimer
    6. Comme tu dis un pote asiatique ,je parie que tu auras du mal à en trouver 5 et de plus je suis sûre que tu ne l'as jamais entendue cracher sur les femmes asiatiques.
      Et ne me viens pas me dire que tu n'as jamais entendu des hommes noirs cracher les femmes noires parce que même mon propre frère a eu cette réaction . Vous dites que nous nous faisons des films mais non c'est que nous entendons depuis petites nos frères sortir ces conneries alors assumez vos imbécilités , votre irresponsabilité !!!
      Alors tout ce qu'on vous demande c'est si vous avez choisi de dégager ,FERMEZ LA et bon vent !!

      Supprimer
    7. (je suis la personne dont le pote est asiate.)
      rooooh comment vous y allez. Jeanne, penser qu un Noir c est intrinsequement différent d un autre... Bon okay. et l autre anonyme tu es un(e) taré(e). S enerver pour des simples gouts c est délirant. En outre, je n ai jamais vu Blingcool dénigrer la femme noire bien au contraire. J espere que je ne croiserai JAMAIS des gens comme vous. (bande de bâtard(e)s)

      Supprimer
    8. Apparemment tu n'as pas compris ,nous nous fichons des goûts des hommes noirs , ce sont plutôt les insultes et les raisons idiotes que nous ne voulons plus entendre de leur part des. Et c'est plutôt toi qui t'énerves, la preuve c'est que tu en viens aux insultes !! Alors si je suis une bâtarde ,ok c'est normal ,je ne suis la fille que d'un homme noir et by the way d'une femme blanche (LOL!!!)

      Supprimer
    9. et une fois de plus, il ne s'agissait en aucun cas de Blingcool ,bien que je pense qu'il ferme les yeux sur les comportements des homme noirs envers les femmes noires, mais à tous ces idiots à qui il s'évertue de trouver des raisons à leur comportement pathologique!!! Et je précise une fois de plus ,ce que j'appelle comportement pathologique c'est le dénigrement et le rabaissement des femmes noires devant les autres et non le désir qu'ils peuvent avoir pour elles!!

      Supprimer
    10. Ha ouè mtn ceux qui ne sont pas d'accord sont des "batards". Après, frustrés, aigris, complexés, vlà que nous sommes des batards !! Non batardes !

      Supprimer
    11. si vraiment vous vous en fichez des gouts des gens, si il n y a que les insultes faites aux femmes noire qui vous intéressent pourquoi vous (et toi en particulier Melween)vous vous etes énervés contre l auteur de l article alors?

      Supprimer
    12. Parce que nous ne voulons plus entendre vos justifications ,vous dites d'ailleurs que les homme noirs n'ont pas à se justifier pourquoi ce genre d'article alors ? Je pense que vous vous doutez au fond de vous mêmes que votre comportement est à l'encontre de celui des autres hommes et que vous êtes loin de vous attirer leur respect !!
      Je ne suis pas énervée contre l'auteur de l'article, ni contre vous d'ailleurs mais je souhaite juste que vous passiez le message à vos congénères quand ils vont voir ailleurs :laissez-nous tranquille, ignorez-nous!!! C'est un comportement que je n'ai jamais compris: nous sommes constamment bousculées, regardées méchamment par des hommes noirs accompagnés de femmes blanches dans certains endroits alors que nous les ignorons!! Je me dis finalement que ces couples n'existent finalement qu'à travers le regard des femmes noires parce que c'est devant elles que vous vous tuez à faire votre cirque classique: se prendre par la main, les bisous sonores et les regards énamourés en jetant en biais les regards à la femme noire qui est présente pour voir sa réaction !! Alors pitié vivez vos vies et arrêtez de vous justifier ,je crois que ce sera la paix pour tout le monde

      Supprimer
    13. si ce que tu dis est vrai, j avoue ce n est pas normal que ces couples vous matent de la sorte. Mais bon, faites de meme ignorez les. Ou demandez leur s ils veulent des plans à trois au lieu de vous matez comme ca...
      Quant aux hommes noirs qui veulent n attrapez que des femmes blanches, ou qui préfèrent les blanches je ne suis vraiment pas sure que l on puisse dire que leur comportement est à l encontre de la normalité. Juste une question de gouts, je pense. pas toujours certes mais bon. l important c est d etre heureux avec qui on est.

      Supprimer
    14. @ Anonyme27 mai 2012 19:42 et Anonyme du 28 mai 2012 15:23

      Vous profitez de ma franchise pour faire passer un message qui ne m'est pas destiné et vous l'avouez à demi-mots. C'est peut-être pour cela que vous avancez que "bien que je pense qu'il ferme les yeux sur les comportements des homme noirs envers les femmes noires" ou que l'on a essayé d'orienter le débat sur mes préférences actuelles.
      Vu les différents sujets que je traite, j'estime que j'aurais été assez objectif pour aborder la question si j'en avais ressenti le besoin, cad si je côtoyais des mecs qui dénigrent/rabaissent les femmes noires à longueur de temps (Après je ne dis pas qu'il y en a pas, juste qu'il y en a pas à pléthore dans mon entourage).Personnellement, je ne pense pas avoir déjà dénigré qui que ce soit sur mon blog ni auprès de je-ne-sais ( à part dans mes notes d'humour) et je suis suffisamment pudique pour éviter de m'illustrer "en amour" dans la rue(et je le crie partout ici).
      Je ne suis pas en train de faire un plaidoyer car une fois de plus, je n'ai rien à me reprocher. Mais tandis que d'autres ont compris où je voulais en venir plus haut, vous, persistez à vouloir instrumentaliser mon article pour y voir des justifications à des comportements qui lui sont extrinsèques.

      Supprimer
  15. Tu n'as pas à te justifier ! C'est clair. Certaines te font remarquer et à juste titre, que certains de tes articles laissent penser que tu préfères les femmes blanches, celui ci peut être interprêter dans ce sens également. Point.

    Du reste, en tant que femme et noire, je m'en fous royalement que les hommes noirs ne soient attirer que par les blanches pour x raisons tant qu'ils ne viennent pas dénigrer leurs soeurs noires, c'est tout. Celles que ça emmerde prodigieusement quelques soient les circonstances sont les femmes qui manquent de confiance en elles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah au temps pour moi, j'avais perçu ta question sous un autre ton...Effectivement, l'interprétation que l'on fait de mes articles est très lié avec les questions que l'on se pose sur moi (et que l'on se pose) à soi même. Pour le reste, je suis d'accord avec toi aussi.

      Supprimer
    2. PrincessePeule25 mai 2012 à 18:29

      Non c'est la première fois que j'interviens qur ton blog.
      Je vais prendre un pseudo.

      Supprimer
    3. Oh, je viens de comprendre. Tu n'es donc pas l'anonyme au dessus.

      Sinon, pour revenir à ton propos, que l'on planche sur mes préférences ne m'importe que très peu. D'où le fait que je ne perde pas mon temps à m'affranchir des a priori sur mes préférences comme si j'avais quelque chose à me reprocher.
      Mon article veut surtout porter la réflexion sur "la construction d'un imaginaire masculin de la sexualité" (pour reprendre the Albatross). C'est - si je puis dire - une rétrospective qui nécessite à la fois du recul et de la hauteur pour s'auto-analyser. Celles qui y voient un moyen de "justifier ses préférences" ont une approche superficielle du sujet qui vise simplement à épanouir leur frustration grâce à des ponts simplistes entre mes propos. Dans un article, je parle de préférences, dans celui-ci je parle de fantasmes. Faire l'amalgame entre les deux, alors même que je souffle l'exemple du porno (et des actrices porno) c'est quand même assez problématique.

      Ce que je trouve navrant c'est qu'au lieu de se dépêtrer de leur frustration, elles aient besoin de la projeter de manière à avoir des bouc-émissaires.

      Supprimer
  16. il y a confusion les deux anonymes sont d accord en fait. :)

    RépondreSupprimer
  17. waa je vien sjste de découvrir ton blog grace à mymou...et c'est le 1er article q je lis.merci d'avoir été si honnete.de 1) ça me permet de mieeux comprendre ce qui se passe dans la tête non slmnt des gars mais des gars africains.mon copain est aussi camer et moi aussi.et jsais qu'il m'aime mais je suis consciente q dans sa tête il se sent comme toi. mais ce q j'aprécie c'est q tu as su dépeindre la complexité de ce "conditionnement"..remise en question..ça m'a fait plaisir de lire cet article et ça m'a fait mal aussi...mais c'est digne de respect!

    RépondreSupprimer
  18. j'adhère en passant avec toi q ton lectorat est vrmt nul pour t'"attaquer" en tant q "gars qui n'aiment q les blanches".de 1)mm si c'était le cas, c'est ton droit..de 2) si c'est ça qu'elles ont retenu de l'article..fo passer son chemin pardon

    RépondreSupprimer
  19. C'est bien tu as lu ton première article, va donc lire les autres, ça va peut-être t'éclairer.

    RépondreSupprimer
  20. Et allez c'est reparti pour le refrain de la frustration, de la jalousie, de l'aigreur. Et c'est à moi que tu dis de changer de refrain ?? La bonne blague quoi. Comme le dis "blofoue" un peu plus, et que j'ai d'ailleurs déjà dit plus haut aussi : pour les uns c'est de l'introspection, pour les autres, de la frustration.

    Et oui mes "conquêtes" comme tu le dis, réfute aisément ta thèse ridicule de ma haine de l'homme noir. Rien d'autre à rajouter sur ce point.

    Je milite pour la cause de qui ?? Je fais juste un (flagrant) constat de ce que je peux vérifier tous les jours dans la rue, dans le coin où j'habite. Où je "prend en otage" les femmes noires ? T'es marrant toi, je devrais dire quoi de toi alors, que tu "prends en otage" le grand méchant occident pour justifier tes "fantasmes", mdr.

    Tu dis que tu n'as pas à te justifier, mais c'est exactement ce que tu fais tout au long de tes articles.

    Dans ton dernier message, une fois de plus tu joues la carte du philosophe capable d'introspection, mais incompri par ses pairs (surtout féminines car frustrées bien sûr) et blablabla... Mais lol franchement, je peux résumer ton article en qqs lignes là où toi tu y vois une grande réflexion philosophique qui "nécessite à la fois recul et de la hauteur pour s'auto-analyser" :

    T'as grandis en Afrique, dans un pays ou la culture et le mode de vie occidentale était magnifié, fantasmé. Bref l'occident c'était l'eldorado. Dans un pays malgré qu'il soit à majorité noire, c'était la "beauté occidentale" qui était vendu et à laquelle donc beaucoup, dont toi-même, rêvaient. Arrivé en occident tu ne t'es plus senti de pouvoir enfin approcher ton rêve, ton fantasme et t'as voulu n'avoir que des conquêtes blanches car pour toi c'était un accomplissement. D'ailleurs t'as jamais kiffé, ha non pardon fantasmé, sur les femmes de ton continent. Et puis un jour abracadabra tes "goûts et couleur" sont devenus moins radicaux.
    Voilà. Y'a quoi comme subtile réflexion là-dedans ?

    Parenthèse : à la fin tu parles de "goûts et couleurs" moins conditionnés, ce qui veut dire qu'au début de ton arrivée en occident, tes GOUTS étaient bien exclusivement axés sur les blanches. Et t'es d'accord que quand on parle de "gouts", ça veut dire "préférence", et non le simple "fantasme" dont tu parlais au début de l'article ? Donc tu préférais les blanches, cqfd, non ? Pourtant dans un autre article tu dis préférer naturellement les noires aux blanches. Alors tout d'un coup tes "goûts et couleurs" sont passés de la blanche exclusivement, aux noires.
    Tu te contredis et tu ne t'en rends même pas compte. Ou si tu t'en rends compte car tu l'avoues toi même, mais quand d'autre te le font remarquer, en particulier une "vielle folle psychologue internet" comme moi, tu sors la bonne vieille carte de... la frustration :) !

    Puis le grand Occident qui domine blablaba... ça va 2 secondes. J'ai grandi en France, j'ai été élevé par des blancs, enfant la majorité de mes fréquentations étaient blanches, pourtant j'ai jamais déifier les blancs ou considérés comme un "accomplissement". Et toi qui a grandis en Afrique, élevé par des parents noirs, entourés de noirs, si. Et tu parles de mon complexe à moi ??? Please. Pourquoi ne pas tout simplement dire que les filles blanches sont plus à ton goûts physiquement et/ou répondent davantage à ce que tu attends chez une femme, plutôt que de mettre sa sur le dos de la dominance occidentale.

    Si on lit tous tes articles les uns après les autres, y'a de quoi devenir dingue tellement y'a de propos contradictoires, ou plutôt des propos dont mon esprit (et ceux d'autres apparemment) malade et compléxée ne peut saisir les subtilités ;)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amen mMelwenn,pas la peine de faire des théories de midi à 14h, tout le monde a le droit d'être attirée par les blancs, noirs, asiat, grosses, minces, grandes, petites, la seule règle c'est de mettre une capote et pi c'est tout :)

      Supprimer
    2. Melween, regarde un peu TOUS les articles sur lesquels tu interviens. Dans un articles plus bas (les 'blanches à blacks) tu n'a pas pu te retenir et nous a REssorti ton concept pompeux de - je cite - "l'auto-flagellation' - (que tu pratiques à merveille en passant) alors qu'il n'en était pas question. Et, loin de mon l'idée de porter un jugement à ta personne, mais tu confirmes mes dires: tu n'as pas d'hommes noirs dans ton entourage et tu les hais. C'est à ce demander si tu as déjà ressenti une once de sentiments positifs à leur égard. Le fait que tu sois sortie avec des noirs ne prouve strictement rien: tu es comparable à des négrophiles. Tu sors sûrement avec eux par militantisme et ça, ma chère, c'est bien navrant.
      Une fois de trop je le redis, fais face à ta frustration plutôt que de chercher des boucs-émissaires sur qui la projeter pour exprimer ta colère. On a l'impression que tu souffres et que tu traînes avec toi un bagage lourd en lisant tes propos. Tu as pourri tous mes articles en orientant le débat dans un même sens et le comble c'est que tu veilles constamment remettre les autres en questions. Que tu y tires un plaisir à me voir dire "je fantasme sur les blanches" étaye assez ma thèse.

      En ce qui me concerne, c'était la dernière fois que j'échange avec toi. Mais tu peux continuer le débat dans la rubrique "coup de gueule PNM(peaux Noires et métisse)" de doctissimo ou ça parle de "bounty-out" (réalisez le concept), "paradigme caucasien" (caucasien est un phénotype, je précise). Quand tu auras un argumentaire pertinent, et que tu voudras ébaucher une réflexion plutôt que de te mutiler, repasse, je ne suis pas fermé. La preuve: depuis tout ce temps, j'essaye de te répondre bien que ce soit ça ne mène à rien et que j'aie l'impression de faire le travail d'un psy.

      P.S: je préfère passer sur tes passages à peine connotatifs sur l'Occident, ton champ lexical simpliste (abracadabra) et sur tes raccourcies (CQFD, sérieusement? Tu manques cruellement de rigueur et abaisse le débat, comparé à d'autres). Ah, si cette question vous turlupine tant: je suis sorti avec plus de filles blanches que de noires. Pour le reste, j'attends de connaître mes "désirs profonds" (pour reprendre doctissimo) et afin assumer mes penchants. Peut-être que ce sera des mecs blancs (on parle de quoi dans ce cas? Combo Coming-Out + Bounty Out? Pauvres de mes parents qui m'ont pourtant filé la portion de manioc recommandée). Sur ce, bon pied la route.

      Supprimer
  21. Anonyme de 17h50

    Le problème c'est que justement la plupart des noirs qui ne sont attirés que par des blanches, dénigrent leurs "soeurs noires" comme tu dis. Ou ont des clichés dignes des plus gros racistes sur leurs semblables.
    J'ai presque envie de dire que c'est logique.
    Aux antilles par exemple plus t'es clair mieux c'est, il y a toutes sortes d'appellation péjoratives pour qualifier celles et ceux à la peau foncée. Je parle des antilles mais j'aurais tout aussi bien pu parler du monde entier.

    RépondreSupprimer
  22. "justement, cette valorisation des caucasiennes que tu reconnais toi même ne survient pas qu'en Occident, mais également en Afrique pour pallier (par exemple) au fait que la sexualité y soit taboue."

    Je trouve ce bout de phrase très intéressant ; je ne suis pas africaine et je n'ai jamais vécu dans un "pays du sud" mais c'est vrai que souvent , les désirs des hommes, bridés par le tabou se reportent bien vite sur "l'occidentale" la blonde, la white etc .. qui échappe justement à leur univers quotidien faisant partie d'un autre univers, culturellement et géographiquement parlant .
    D'où le fait que certains mecs , à l'esprit pour le moins manichéens pour ne pas dire affreusement machistes, s'imaginent souvent leurs consoeurs comme des "filles bien" donc vierges jusqu'a 35 ans, n'ayant pas de libido etc .. et les filles occidentales comme des filles de peu de moeurs qu'on peut tringler sans trop de formalités lol
    Et cela fonctionne pour l'Afrique du Nord comme subsharienne (je pense , j e n'y ai pas été / fait une thèse sur le sujet)
    Dis moi ce que tu en penses ?

    Très interessant comme article ^^

    RépondreSupprimer
  23. enfin je caricature un peu bcp à la fin mais tas compris je pense ;)

    RépondreSupprimer
  24. Mais viens, viens sur pnm mon cher blingcool. Viens nous apporter ta lumière, on attend que ça !! Tu parles de nous ici, tu parles de nous sur twitter, c'est une véritable fixation dis-moi ! Et apparemment tu suis le débat en temps réel lol.
    C'est bien comme ça tu pourras aller te moquer des "bas-fonds" sur twitter.
    Ai des coucougnettes et viens au lieu de mettre des lien du forum ici, sur twitter,... En fait tu nous lis en sous-marin tous les jours.

    Y'a pas que moi qui dis que si on lis la totalité de ton blog, y'a de quoi devenir dingue tellement y'a tout et son contraire. Mais visiblement tout ceux qui le pensent sont des compléxés. Un forum de frustrées face à un blog de philosophe teeeeelement subtile.

    Bon le couplet sur ma haine de l'homme noir, qu'est-ce que tu veux que j'te dise ? Bon allé, oui je vous hai. Ca va tu es plus détendu là ? Ok.

    Quant au psy, c'est plutôt toi qui devrait en voir un, moi je sais où j'en suis perso. Je ne dis pas tout et son contraire à deux articles d'intervalles.
    Ce que tu "essaies" de me répondre repose toujours sur la même chose : la frustration, le complexe.

    Mon champ lexical simpliste. Mdr tu penses certainement que le tien, ainsi que ton style d'écriture est digne d'un écrivain. En plus d'être très souvent pompeux et indigeste (phrase à ralonge où on se perd), tes articles sont bourrés de fautes stylistiques/grammaire/... je dois souvent m'y reprendre à 2 fois afin de comprendre.

    "argumenaire pertinent".
    Et c'est lequel ton arguementaire pertinent à toi ? Depuis le temps que je te lis, je ne l'ai toujours pas saisi. Oui je parle de l'occident car c'est toi-même qui la prend en otage pour avancer toutes sortes de choses.

    "rigueur"
    L'hopital qui se fout de la charité. Voilà qu'il nous parle de rigueur le coco.

    RépondreSupprimer
  25. En tant que lectrice assidue de ton blog , je dois dire que je suis fort déçue et pas tant par l'article qui , certes n'est pas le meilleur ( tu nous avais habitué a beaucoup plus d'humour et de fraicheur ,mais anyway) , mais surtout par la qualité de tes réponses .

    On sent que certains commentaires , notamment ceux de Melween semble avoir touché la corde sensible et je reconnais volontiers que ces attaques etaient pour la plupart personnelles puisqu' au vue de vos differents commentaires ils semble que vous ayez tous les deux des griefs l'un contre l'autre .
    Bref , pour en revenir a mon ressentit a lecture de tes reponses je pense qu'un peu d'humilité ne te ferai pas de mal mon cher Blingcool . Moi qui m’attendais a des réponses tranchantes d'humour je ne te cache pas que l'arrogance dont tu fais preuve face aux critiques m'a quelque peu refroidit ...


    Anyway sur une note plus gaie , aurais tu l'amabilité de me rappeler le nom de ce photographe d'origine slave ( I guess vu son nom ) qui avait fait une serie de nue sur des femmes noires qui etait tout bonnement magnifique .

    Amitiés .

    A.D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello, je comprends ton ressenti.

      Je ne vais pas essayer de justifier mes réponses. Simplement, j'ai toujours alterné entre sujet légers (humour) et réflexions personnelles (moins drôles, plus sérieuses). Des billets "pas assez drôles", il y en aura encore tout comme des billets plus légers :) C'est assez déstabilisant que tu me demandes de faire de l'humour sur un billet qui n'en est pas alors que je n'ai pas pour vocation de ne faire que rire (désolé si c'est l'impression que j'ai souvent donnée). Sinon, je n'ai aucun grief personnel contre Melween. Il y a de l'agacement, je l'admets, qui m'a poussé être arrogant mais c'est justement parce qu'il ne s'agissait pas de critiques...Du moins pour certaines. Je ne pense pas avoir été arrogant avec les autres.
      Le nom du photographe en question est Maxim Vakhovskiy.

      P.S: je prends note pour l'humilité :)

      Supprimer
  26. Conclusion je crois que ce que l on peut tirer de tout ca, c'est "Fuck principles, I am a man of taste" nan ? :D

    RépondreSupprimer
  27. avec tout le respect que je te dois blingcool je ne comprends pas le but de cet article je pense qui si la phrase les goûts et les couleurs...existe c'est pour affirmer que ce sont des choses qu'on ne peut pas expliquer alors pourquoi cet article ? tu aimes les blanches parce que ... je te cite pas ok or j'ai exactement le même parcours que toi Cameroun , internat , collège en France, les même références genre le beau jeune blond sexy et je suis noire et j'aime les hommes très noirs..oui tu ne parles que de ton cas personnel mais en ayant subi les mêmes influences que toi on voit que toi et moi on arrive pas à la même ccl donc c'est juste une question de gout ? tu crois pas ? et non de candy et kelly capwel ou je ne sais qui d'autre !!! tu ne veux pas étayer les raisonnements des psycheux du net mais tu tombes en plein dedans avec cette démonstration digne d'un marabout malien ( no offense )de château rouge sans vouloir être méchante blingcool c'est du blabla pour justifier quelque chose qui ne peut pas l’être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso je pense que c'est une "névrose" que l'on rencontre plus chez les hommes noirs que chez les femmes noires.

      Supprimer
  28. Article courageux et passionnant. Il me rappelle ma lecture de Peau noire, Masques blancs de Frantz Fanon. Ou encore Comment faire l'amour à un nègre sans se fatiguer de Dany Laferrière.

    Je pense que cette question ne m'a jamais traversé l'esprit. Peut-être parce que j'ai toujours recherché dans la femme un partenaire de vie et non un partenaire de sexe visant à assouvir mes fantasmes.

    J'aime bien ta lecture d'influence occidentale des jeunes citadins africains.

    RépondreSupprimer
  29. Le plus dur dans ton article c'est que l'on sent le complexe derrière . Au delà de ton blog, j'ai toujours pensé qu'il fallait respecter les personnes qui, pour réaliser "leurs rêves" , font le buzz. Pour autant, j'ai pris le temps de te lire et je crois vraiment que tes idées sont plus que "tendancieuses". Cela me rapelle l'article de ta copine Maybach " mon pays c'est paris" où je l'avoue j'ai eu du mal à comprendre. Je respecte pour autant la liberté d'expression et loin d'être une haineuse je voulais te donner mon avis et te dire que ton tee -shirt ou du moins ta marque me plait énormément. C'est audacieux et drôle mais si tu es libre de tes actes je le suis aussi. Pour cela je vais m'abstenir de te donner un euro car je ne cautionne pas. Autrement dit , si le but c'était d'avoir un blog créant le buz pour avoir un projet professionnel sache que la stratégie peut se retourner contre soi car crois le ou pas il y a encore des gens qui réfléchissent. Voilà, voilou et bon courage. Ps : je suis métisse, antillaise comme çà au moins tu pourras te faire une idée de ma personne. C'est la moindre des choses quand on critique , savoir qui s'adresse à soi. Inaya.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Holla
      Effectivement, il y a un complexe derrière...C'est même le but de l'article: analyser ce complexe pour aller au-delà. Du coup, c'est assez dommage que tu ne fasses que la moitié de la démarche mais je respecte ton avis. J'espère quand même que tu as remarqué que l'article était une rétrospective...
      Merci pour le compliment au sujet de mon T-shirt, même si ce n'est pas mon gagne-pain. Il n'y a donc aucune "stratégie" derrière. Je ne te perçois donc pas (toi comme le reste de mes lecteurs) comme des consommateurs (je suis étudiant en Marketing). Le buzz, je sais parfaitement le créer et j'aurais pu faire mieux en la matière si tel était vraiment mon but. Je ne vois pas trop le rapport avec le fait qu'il y ait "encore des gens qui réfléchissent", je n'ai jamais prétendu le contraire. C'est un blog et donc un espace personnel, il n'a pas de visée moralisatrice, même si le ton semble "tendancieux".
      Bien à toi.

      Supprimer
    2. anonyme, c est pas bien de dire que son pays c est Paris?

      Supprimer

Ah, c'est bien, faut pas faire timide comme ça! Merci

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.