samedi 10 mars 2012

Shuga: Love, Sex, Money


                 En Août dernier je vous faisais découvrir (épisode 2, épisode 3) le premier des trois épisodes d’une série intitulée « Shuga » tournée à Nairobi par MTV pour la « Fondation MTV Staying Alive ». La série qui vise à sensibiliser sur le SIDA relate les aventures de jeunes Kenyans dont les vies et les brillants avenirs ne tiennent qu’à un fil en raison des comportements risqués auxquels ils se livrent. Entre multiplication de partenaires sexuels, abus d’alcool ou encore exploitation sexuelle, le scénario s’articule autour de thèmes percutants que la pression exercée par le conservatisme des générations précédentes rend pourtant encore tabous. En outre, les épisodes dépeignent le portrait d’une jeunesse Africaine moderne et à mille lieux des clichés auxquels on a souvent droit : discothèques, campus, bars…Toutes les scènes sont filmées dans un Kenya urbain. 
                   Après le succès du premier volet, l’équipe revient pour une deuxième saison intitulée « Shuga : Love, Sex, Money » et lancée le jour de la Saint Valentin. Celle-ci contient six nouveaux épisodes que l’on peut regarder sur le web. Le casting est constitué de têtes connues – du moins dans la région – et l’impact du premier volet était tel qu’on a constaté une forte augmentation dans les tests pour le VIH chez les jeunes kenyans.
                 Et pour cette nouvelle saison, un morceau de la bande originale « Shuga » a été enregistré par les artistes nigérians Banky, Wizkid, L-Tido et Bon’Eye. Le morceau est en téléchargement libre sur le site officiel.
                  A titre de rappel, l’Afrique est le continent le plus touché par ce fléau qu’est le SIDA. Le continent concentre à lui seul près des 70% des personnes infectée et ce serait environ 1300 enfants qui mourraient chaque jour de la maladie. Pourtant, beaucoup de jeunes y ont encore un discours rétrogradé quant au port du préservatif (Ex au Cameroun : « On ne mange pas une banane avec sa peau », ni « un bonbon avec son emballage », « ça a plus de goût sans capote » ). De plus, la stigmatisation des personnes séropositives est encore très importante dans la majeure partie des société Africaines et entraîne très souvent le rejet de celles-ci.


Découvrez ci-dessous le premier épisode. Vous pourrez regarder la suite sur le site de la série.

2 commentaires:

  1. Génial, je recommande fortement cette série car elle décrit bien la réalité de la jeunesse africaine et est très bien joué.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le lien! Je ne connaissais pas et j'ai tout regardé d'une traite (ou presque :) )!

    RépondreSupprimer

Ah, c'est bien, faut pas faire timide comme ça! Merci

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.