mercredi 16 novembre 2011

Nigga In Hull. Part 5



Funky Dee - Are you Gonna Bang Doe

                    La dernière fois, je suis go à ma première  soirée Jamrock et vu le son, ce ne sera sûrement pas la dernière. Pour ne pas être redondant, cette fois-ci je vous épargne volontiers ma mésaventure avec cette tantine blonde dont le legging plus que douteux emballait un bobaraba (fessier) aussi large qu'un canapé et plat qu'une planche de fer à repasser et, dont les tresses plaquées, bientôt moisies, suggéraient son penchant pour les "blacks". D'ailleurs, nous avons wanda sur le fait qu'il n'y ait eu que très peu de noirs à la soirée. Je ne vous cache pas que je voyais déjà des gos en minishort ou pum pum, en train de winer, doigt dans la bouche et tout ce qu'on nous montre souvent dans le clips là. Mais que nenni. Il y a bien eu cette petite métisse pimentée que j'ai croisée en début de soirée mais, elle était tellement djanga djanga (maigrichonne) que j'ai cru lire "cassable" sur son front. Et dire que c'était censé être une occasion pour moi pour mater d'autres ngas noires que celles qui sont à la Fac...Ah ça, mes yeux ont vu des choses. Ici, elles n'en sont pas à se prendre pour Niicki Village mais ça doit être parce qu'il n'y a pas l'argent pour acheter je-ne-sais-quoi et verser sur la tête. J'ai quand même - comme je l'avais tweeté - vu bon nombre de spécimens qui elles, semblaient sérieusement avoir confectionné leurs extensions/tissages elles-mêmes. Ne me demandez pas comment je peux être aussi bien branché sur le sujet...Tout ce que je sais, c'est que Dieu - ou plutôt mes soeurs et mes expériences - m'ont doté de la capacité de repérer - DE LOIN - tout ce qui ressemble à des poils et qui a l'air d'avoir connu l'enfer des tranchées, pour que je puisse prendre mes jambes à mon cou et détaler en courant.  
                     L'autre jour encore, c'est en amphi du module "Start a New Business" qu'une autre, à deux rangées devant moi, s'est mise à se gratter comme si elle tchopait une plat rempli de Thiep Boud dien. Tu entendais seulement "ngross ngross piot piot". Bien sûr, ceux qui l'entouraient n'en savaient rien de ce qui se passait mais moi, je riais jusqu'à applaudir avec les pieds, remerciant Dieu d'avoir mis mon nez LOIN de l'affaire là. Et lorsqu'elle a commencé à cogner discrètement, mince, j'ai ri jusqu'à faire la vilaine transition, vous savez, comme le cochon: "rrrrron" sous les yeux ébahis de mes voisins. J'avais envie de crier: "Ma soeur, ça a l'air fort sur ta tête,tu veux mes mains pour t'aider?". Puis, je me suis même fait peur en imaginant qu'elle réponde "Oh yes thanks so much" (j'allais  alors cogner ça, ça aller faire Big chop forcé). 
                Heureusement, il n'y a pas que du négatif/rigolo, j'ai également fait de ravissantes rencontres (Merci à J.R et son intrusion en français dans une conversation Facebook en anglais, depuis on me demande ce que signifie "gomi soin"). Par contre, dernièrement, en sortant de la bibliothèque, j'ai vu une espèce de Naomie Campbell passer devant moi; le jeu de hanche m'a taclé, je suis comme tombé et mes yeux se sont perdus sur ses lass (son postérieur). Puis elle s'est retournée, m'a attrapé, récupéré du regard avant de se lancer dans un TCHIP que j'aurais pu chronométrer si  je ne savais pas que ça ne présageait rien de bon. J'ai tellement eu honte sur le coup que j'ai commencé à faire comme si je cherchais mon argent par terre en mimant un coup de fil (Déjà, depuis quand j'ai de l'argent?).  Depuis, j'ai cru la revoir avec ses copines... Lorsqu'elles ouvrent la bouche, on dirait qu'elles ont atterri de Lagos hier soir, un peu comme avec pidgin, ça sonne: " I wouna go tou gou too gou". Le genre d'accent qui m'est très familier mais que je ne veux pas chopé en rentrant, ça c'est la malchance, je n'ai pas payé pour ça. 

P.S: Une fois n'est pas coutume je vous prépare prochainement une surprise. Restez donc  aux aguets. On va essayer de mettre ça en place avant les fêtes. 

P.S 2: Dimanche matin, ayant dormi chez un pote à 20mn de chez moi après une soirée arrosée, j'ai cru bon de marcher. J'ai compris pourquoi tous ces personnes âgées souriaient gentiment avec moi au volant de leurs voitures lorsque je me suis retrouvé nez-à-nez avec un enterrement, du moins la cérémonie... vêtue d'un noued papillon noir, d'un gilet noir, d'un jean et même de mocassins NOIRS...


La bibliothèque de la Fac a sept étages et ferme à 00H00 (2H00 en période d'exams paraît-il). 



Plus généralement, je passe mon temps à geeker, entre voyager léger où je suis community manager, ce blog et Twitter où j'ai même tendance à m'auto-soûler. 

3 commentaires:

  1. Tu m'as bien fait rire!! Petit plaisir pendant mon déj!

    RépondreSupprimer
  2. mdrrr! jadore ton blog jai passé la moitié de ma soiree a lire tes post jaime la maniere dont on passe du drole a des sujet plus important en tant qu'etudiante africaine hors de chez moi je me retrouve beaucoup dans certain articles :)

    RépondreSupprimer

Ah, c'est bien, faut pas faire timide comme ça! Merci

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.