lundi 25 avril 2011

Génération Kirikou ou la revanche des petits corps

Génération Kirikou

Bon, avant de me blâmer pour mon absence, je vous rappelle tout de même que vous pouvez  régulièrement interagir avec moi (ça sonne bien blédard) via la page Facebook du blog, ou encore mon compte Twitter, sur lequel je me montre de loin le plus actif.

Sinon, à l'heure où j'écris j’ai encore les crocs par rapport à samedi dernier. Du haut de mes 1m74, avec mes quelques 65Kg et m’apprêtant à cueillir ma vingt-et-unième noix de coco, je me suis vu convier à me faire rembourser une bouteille de vodka fraîchement achetée, ceci par un tonton vigile sous prétexte que j’avais 16 – 17 ans. Le gars « avait signé sur moi » comme on dit : « je ne te crois pas, tu n’es pas majeur » (MOUF ! J’suis ton Dieu pour que tu croies en moi ?). J’étais là, sans aucun document pour plaider en ma faveur alors que lui se mettait même à me gronder. J’avais envie de lui demander : « je dis hein, dans votre village ça vous pique souvent comme ça ? ». Et à son collègue d’ajouter dans le tas : « quelle est même la vendeuse qui a accepté de te vendre ça? ». S’en était trop : moi l’alcolo de service, qui avais descendu je ne sais combien de bouteilles ces deux dernières années, étais entrain de me faire traiter comme un petit pubère fugueur. J’ai pensé un moment détaler en courant avec la bouteille, lorsque le type m’a demandé : « on fait comment? » (Tu demandes à qui? Chien vert). Mais vu la corpulence des tontons, j’me suis dis : pardon ne tentes rien, on va te tacler et te plaquer au sol ici tu ne vas pas ressortir entier dans tout ça. Et je ne vous parle pas de la honte qui m’habillait déjà au vu des témoins de la scène : donc depuis que je tapais la démarche dans le centre commercial là, on me prenait seulement pour un mouna (enfant) hein ? Finalement, j’ai dû me résigner, abandonner ma bouteille et partir sans me retourner, en essayant de garder la face. D’ailleurs l’un d’entre eux, le plus sympa, trouva bon de me souffler : « quand c’est comme ça tu envoies un de tes grands amis pour acheter » (parles à mes fesses hein, chouagne !)
Honnêtement si je ne peux pas en vouloir à ces bonshommes d'avoir fait leur job, ce qui m’énerve le plus c’est ce sentiment que j’ai à chaque fois que je tombe sur des vigiles noirs de magasins ou de boîtes de nuit électro. Ils donnent l’impression de vouloir montrer à leurs supérieurs que « même et surtout avec les noirs, ils savent se montrer sans concession et méritent donc leur place ». Bref, on a tout juste le sentiment que c’est dans ces moments qu’ils s’accomplissent le plus dans leur tâche.

En fait, je savais qu’il y avait des inconvénients à être de ceux que j’ai surnommés les « petits corps » ou la « génération Kirikou » mais à ce point là ça devient sorcellerie. Les « petits corps » sont ces mecs qui ne sont pas assez grands pour faire mannequins, ni assez costauds pour faire footballeurs/rugbymens & co, et qui se refusent de pratiquer toute activité de musculation pour ne pas finir comme un bébé sumo. On a vu immerger de véritables ambassadeurs de la « génération kirikou » avec des rappeurs comme Tyga et Wiz Khalifa, à cette différence près qu’eux, ont des têtes de rats, compensées par leur talent. De plus, l’autre de Wiz est tellement maigre que tu as l’impression qu’il va se casser quand il chante. Mais généralement être de la « génération Kirikou » présente des avantages : il est très facile d’être mignon et on trouve toujours chaussure à son pied. Et en ce qui concerne les femmes, nous ne sommes pas en reste. Il faut dire qu’on ne joue pas sur le même terrain que les gros bras et que la gente féminine se répartit équitablement : il y a celles qui apprécient les hommes très musclés, et celles qui ne les apprécient pas. C’est avec ces dernières que nous avons à faire. Quand bien même il faille aller pécher dans la première catégorie à tout prix, tous les coups sont permis : il faut leur exposer quels intérêts elles ont à se mettre avec un petit corps maniable et doux au lit plutôt qu’avec un frigidaire qui va les casser en deux. « Un petit modèle sucré comme toi va faire quoi avec un mec qui a de plus grosses fesses et seins que lui non ? ». Bien entendu c’est à double tranchant : tu peux aussi tomber sur une go qui mange beaucoup et qui finit par te reprocher d’être plus mince qu’elle (donc c’est ma faute si toi tu ne fais pas sortir toute la nourriture que tu ingurgites hein ?). Bref vous l’avez compris : petit corps n’est pas costaud, mais il est mignon, pratique et malin. Il fut un temps, il suffisait d’être noir pour être tranquille. Il y avait cette hiérarchie péjorative qui était pourtant à notre avantage dans un sens : le blanc avait peur de l’arabe, et l’arabe était intimidé par le noir (on s’en fout du chinois et de l'indien, ils ne parlent jamais). C’était la belle époque. Dans mon quartier de Grenoble, Saint-Bruno, c’était limite s’ils n’arrêtaient pas leur vol à l’arracher pour me dire « Salem mon frère » (bon je blague hein, faut pas me décéder les cousins). Mais, depuis qu’un certain « FX » (cf. Secret Story, Carré Viiip) s’est affiché à la télévision, même les roumains veulent nous raquetter.


Il serait temps que les choses reviennent dans l’ordre. Je me fais porte-parole du clan des mannequins ratés. Pour que cette génération qui m’est chère, puisse de nouveau par exemple porter un short et des mocassins sans se faire courtiser par les plus vieux pervers du milieu gay.

8 commentaires:

  1. J'aime comme toujours.
    Les petits corps, je connais... (version féminine), je suis dans le même cas. Je me rassure en me disant qu'à 40 ans, j'en ferais 27 ;)
    Bisouuu...

    RépondreSupprimer
  2. ah vraiment! FX vous a gâté le business! eheheh j'aime!

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. lOl
    Aller je te soutiens... mais non c'est mignon un petit corps après tout, mais il est vrai qu'il ne faut qu'il soit trop "petit corps" non plus au risque que quelqu'un dise "c'est ton petit frère" =S

    RépondreSupprimer
  5. Ah !! pas facile tous les jours !
    L'hymne des petits corps : http://www.youtube.com/watch?v=WPLS0vYU8uI&feature=related

    ^^

    RépondreSupprimer
  6. XPDRRR tu m'as tuée like usual but i stay alive for th next post ;) LOL

    xoxo

    RépondreSupprimer
  7. ha hahahaha ! c'est vrai que les vigiles noirs, c'est quand ils voient un autre noir qu'ils se réveillent. Ils m'énervent, ces gars. Moi ce que j'ai remarqué avec les "kirikou" là, c'est que souvent, ils se la racontent grave!!! Mame ! Tu vois le gars, il tape la démarche,c'est lui qui veut toujours être le plus stylé,il se donne des airs, il est autoritaire, il aime faire le bruit... alors qu'il est court comme le bâton. Je ne sais pas si c'est pour compenser la taille manquante mais vraiment y a un problème. D'ailleurs, en disant ça je viens de penser à un célèbre personnage français qui en est l'ilustration parfaite, lol

    RépondreSupprimer
  8. ptdr ! Je m'empresse de diffuser ce billet à tout les KIRIKOU qui m'entoure.
    Une sacrée équipe !!! mangez donc pardi !

    :)

    RépondreSupprimer

Ah, c'est bien, faut pas faire timide comme ça! Merci

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.