lundi 4 octobre 2010

Secret story: on dirait un roman photo. Le genre que tu lis en scred parce que tes soeurs/ta mère l'ont zappé dans les toilettes

Secret Foutaises

La scène se produit l’été 2010, dans le Centre Commercial La Part Dieu à Lyon. Aucun KFC n’étant localisé dans les parages, le coming-out eu lieu près d’un Mac Do, où des jeunes typés africains étaient réunis. –

- Les prénoms sont purement fictifs, l'histoire est inspirée de faits réels mais est volontairement caricaturée –


BLINGCOOL : Les gars, je suis désolé, mais je ne viens pas avec vous, y a Secret story.

JP : Iyeuheu ! Sicrèt quoi là ? Djédjédééé, attends un peu, il n’y a que moi qui ai entendu ! Mets les points de suspension ! Dieudonné, Léopold, Donté, laissez un peu le Double Cheese là et venez écouter les histoires ici dis donc ! Répètes seulement !

BLINGCOOL : Y a quoi même ??? Les gars désolé, Je ressens comme l’envie de voir Secret Story !

DIEUDONNÉ : Starfalaaaaaaaaah t’es sérieux là ? Oh un vieux gars wesh ! Me dis pas que tu regardes ça !

BLINGCOOL : Starfoulah toi-même si c’est une insulte. Bah ouè moi j’aime bien, c’est vachement drôle. Et quand tu livetweet ça l’est encore plus. Livetweeter c’est…

JP : Mouf ! Vas avec ton twouitter de marabout là loin ! « Vachement drôle », en plus il nous parle même comme un blanc, n’est-ce pas tu es arrivé ? Secret story c’est pour les gonzesses, en plus des mouna (enfants).

BLINGCOOL : Ekié ! C’est même comment avec vous ? On dirait seulement que vous là, vous êtes nés par les aisselles pour me juger ! Secret Story pour les enfants ? Laisses moi rire jusqu’à applaudir avec les pieds. Ca fornique constamment et le vocabulaire n’excède pas les 150 mots grossiers, à moins que tes bambins sachent reconnaître les triples cancres comme le feront des gens matures, tu risque plus d’en faire des acteurs porno qu’autre chose en les laissant regarder ce programme.

LÉOPOLD : Mon ami, faut dire la vérité pour que le diable ait honte non ? Maintenant Secret Story c’est devenu émission pédagogique hein ?

DONTÉ : Pardon, la seule fois où je suis tombé dessus, y avait un truc avec des poils rouges de la tête jusqu’aux sourcils qui parlait. Quand ça a rigolé, ça nous a tellement fait peur que ma petite sœur s’est mise à pleurer, jusqu’à ma mère est sortie en pensant que j’avais encore volé la nourriture de l’enfant !

DIEUDONNÉ : Laisses ! Moi j’ai misé un gars là ! C’est-à-dire, l’enfant avait de ces fesses, popoppooo, tu te demandes si quand Dieu lui distribuait ça ce n’était pas dans l’obscurité. Même la maman malienne qui vendait les beignets au Carrefour Ceper à Elig-Essono ne fait pas mieux mon frère.

DONTE : Megde (déclinaison de merde) ! Et comme les gens là savent souvent pleurer, je te dis qu’ils n’achètent pas les larmes hein ! Ca coule seulement sur commande et pour toute occasion, même chez les gars.

LEOPOLD : Quels gars même? Quand c’est pour s’embrasser jusqu’à dégouliner ils sont champions, mais quand il faut passer aux choses sérieuses on dirait c’est pâte de croquette ou d’arachide qu’ils ont dans le pantalon Massa !

BLINGCOOL : Mais est-ce que vous avez-vu Julie ? La go est seulement pimentée façon façon tu restes la bouche ouverte comme si c’était la saison des mouches.

J.P : MOUF ! N’est-ce pas tu nous as pris pour tes tantines pour commencer à taper les divers sur les foutaises comme ça avec nous non ? En plus vous parlez même fort. Prêtes moi d’abord ton Téléphone Blingcool, j’ai des affairages moi.

BLINGCOOL : Dépêches toi alors mon ami, souffrez que je vous quitte, je n’ai pas l’intention de rater...

DONTE: Petit frère! Petit frère! Redescends, affaire de français compliqué là, ça déforme ta bouche, tu vas caler comme ça si tu continues oh!

LEOPOLD : Orrh laisses l'enfant, il a rendez-vous avec Ma'a Thomas et Tata Benoît Chikita la bestiole. mouahahahaha!

C'est sur ces quelques mots moqueurs que, Blingcool courut devant son téléviseurs comme un écolier ayant mangé trop de termites, mais non pas sans quelques interrogations.C’est vrai que Secret Story est un autre univers. Un monde où, les femmes aussi vilaines soient-elles, savent mener les hommes par la braguette. On croirait presqu’elles leur ont fait du « tobassi » (charmer à l’aide de gri-gri) tant ils tombent sans glisser. Secret Story c’est un peu une épreuve de Bac (pro option bêtise ?) où l’ensemble des candidats est totalement à côté de la plaque et écope d’une tête à Toto, au point où le seul qui atteint 5/20 passe pour un génie (cf. Bastien). Un monde où les déesses à dents bancales côtoient les gibbons à barbes de niafou, où les intellos bientôt chauves discutent avec des sortes d’afghans poilus au bobaraba (fessier) voluptueux, près de blondes dont il n’en ressort de leur bouche, que des sons semblables à des casseroles dans un lave-linge du bled ; un monde où, une go peut passer de beauté bronzant au soleil, à un « truc » qui se rase les poils en direct, provoquant chez toi la frustration de te dire « J’espère qu’elle n’a rien oublié sous la douche dèh, c’est digoulasse ! ». Et parmi tous ces protagonistes, un seul retint l’attention du blédard, coïncidence ou non, c’était celui auquel il était sûrement sensé s’identifier comme dans chaque programme du genre : Senna. L’homme à la face longue comme certains masques africains, au tempérament du sage du village, avait le don de parler de ce jeu comme d’une affaire sérieuse, comme s’il avait débarqué en bateau et qu’on lui avait dit que « si tu arrives en finale, tu auras tes papiers ». Finalement, entre fornication, mariage et simulation de naissance d’enfant, si secret story était simplement en fait : « il faut sauver le sans-papiers Senna ? ». « … »

Et là, le blédard fut interrompu par son portable vibrant. « Tchip, c’est la réponse au message du chouagne de J.P là, au bien il m’a pris pour call box l’imbécile là ».

Message : « Nn Maman rentre pas ce soiir ! Tu px encor zoner connard. Ps : si tu m’diis ps où è la télécomané j’pourè pas t’enrégiistrer Plus Belle la vie hein »
« … »


N.B: Finalement, BLB a décroché de Secret Foutaise, surtout depuis que Julie est sortie.

3 commentaires:

  1. Non mais cette année Ss4 était bourré de rebondissement digne d'un scénario de tarantino "Oui rien que ça" !!!
    Big up a chikita la bestiole ...

    RépondreSupprimer
  2. Loooooooool Oh non j'ai beaucoup trop ri!! Surtout pour les surnoms, très bien trouvé!

    Avec mon frère on trouve que Chrismaëlle ressemble à un hybride rat-chauve-souris (surtout à cause de ses oreilles là *_*

    RépondreSupprimer
  3. je me suis trop marrée en lisant ça!! ça faisaitlongtemps que je n'avais pas entendu (c'est vrai que j'ai juste lu mais j'ai entendu dans ma tête) quelqu'un dire chouagne!!!
    Ma préférée à moi aussi, c'était Julie!!! Et puis ya Chikita la Bestiole sans qui secret story n'a aucun goût!!
    Perso, je regarde plus (trop) parce que j'ai déja trop tweeté que c'était bête (faut pas se contredire).....

    RépondreSupprimer

Ah, c'est bien, faut pas faire timide comme ça! Merci

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.